François Fillon remporte la primaire à droite avec 66,7% des voix.

François Fillon est le grand vainqueur du second tour des primaires, arrivé très nettement en tête avec officiellement 66,7 % des voix contre 33,3 % pour Alain Juppé. Il devient donc le candidat de la droite et du centre pour l’élection présidentielle en mai 2017.

Ce second tour comptabilisait à 17h00, un total de 2,9 millions de votants dans 78% des bureaux de vote, soit une augmentation de 13% par rapport au premier tour à la même heure. La participation est en hausse pour ce second tour : à la fermeture des bureaux de votes à 19h00, le nombre de participants s’élevait entre 4,2 et 4,6 millions, contre 4,3 millions au premier tour.

Peu de temps après l’annonce des résultats partiels, François Fillon a déclaré devant les militants «c’est une victoire de fond, basée sur des convictions ». Le député de Paris s’est également exprimé sur son compte Twitter officiel, quelques heures après son élection :

capture-decran-2016-11-28-a-10-01-38

 

Le maire de Bordeaux, lui, s’est exprimé depuis son QG de campagne dans le XVIIe arrondissement de Paris, plongé dans un silence assourdissant jusque-là. Il a annoncé féliciter François Fillon pour sa large victoire et a assumé sa défaite la tête haute.
« J’apporte dès ce soir mon soutien à François Fillon, je lui souhaite bonne chance pour sa campagne présidentielle, et la victoire en mai prochain ».

Nicolas Sarkozy qui avait été éliminé du premier tour avec seulement 21% des voix, avait annoncé qu’il voterait au second tour pour son ancien premier ministre, dont les « choix politiques » sont « plus proches » des siens que ceux d’Alain Juppé et lui a donc adressé ses félicitations dans une déclaration officielle.

capture-decran-2016-11-28-a-10-58-05

Macron, quant à lui, appelle au rassemblement. L’ex-ministre de l’Economie du gouvernement Valls, également candidat à la présidentielle 2017 a appelé les électeurs de Juppé à se rassembler derrière lui. Les primaires de la gauche se tiendront les 22 et 29 janvier. « La date d’ouverture des candidatures sera le 1 décembre et la clôture des candidatures, le 15 décembre », explique le Parti socialiste.