1) Nommer les images et les descriptions

Négliger le nom de vos images c’est éviter que google référence votre image sur son thème. La description rend également visible le thème de votre article sur le code de votre site internet, autant de mots clés supplémentaires

2) Éviter les backlinks trop nombreux

On vous a dit de faire un max de backlink sur votre site, oui mais non. Les moteurs de recherches risquent de vous blacklister en considérant que le traffic est trop varié et ne vient pas franchement de sources en rapport avec votre site.

3) Bien renseigner les niveaux de navigations

Bien évidemment vous avez pensé à tout et votre hiérarchie de l’information est très claire. Vérifiez bien que les H1, H2 et autres balises de titres reflète correctement vos niveau de navigation. Les moteurs adorent ça autant que les lecteurs !

4) Paramétrer les redirections

Votre site est en ligne et l’url s’affiche sans le fameux « www. ». Cette option n’est pas automatique et vous devez parfois le paramétrer la redirection des deux url. Si vous le pouvez, bloquez également les url similaire avec des extension diverses et variées (.net, .org, .net, etc) et faites les redirections vers votre site

5) La version pour les mobiles

Les moteurs de recherches favorisent les sites s’affichant de la manière la plus adaptée, il va sans dire qu’aujourd’hui, la version responsive n’est plus un option.

6) Reformuler vos mots clés

Trop de redit tue le redit ! Attention les moteurs de recherches n’aiment pes les répétitions trop importantes, alors plusieurs fois votre mot clé principal, oui, mais pas trop ! Préférez les reformulation, celle-ci auront également pour bénéfice de couvrir les recherches potentielles des internautes.